En tant qu’entreprise spécialisée dans le courtage SFAM Assurance ne cesse d’affirmer sa présence sur le territoire national, sans pour autant quitter son lieu d’implantation d’origine. L’entrepreneur qui est à la tête de la société est jeune, ambitieux et motivé. Le groupe dont fait partie le courtier a démarré en bas de l’échelle, avant de prospérer grâce à des alliances bien choisies et des produits conçus pour innover et satisfaire les besoins des prestataires, aussi bien que ceux des clients. Voyons comment cela a commencé.

La motivation d’un jeune

SFAM Assurance a vu le jour à Romans-sur-Isère sous l’impulsion de SadriFegaier. Le parcours de ce dernier montre que l’ambition et la persévérance peuvent arriver à de grandes réalisations. L’aventure commence dans la ville natale du créateur de la société, alors que celui-ci n’avait que le BTS en poche et vingt printemps au compteur, avec l’ouverture d’un local de vente affilié à SFR, grâce à un prêt de cinquante mille francs (c’était en 1999). Le succès ne tarde pas à se matérialiser, puisque les boutiques franchisées se multiplient, dans des localisations comme Salaise, Davézieux ou encore Bourg-de-Péage. La téléphonie n’a cessé d’évoluer et de prendre une importance capitale dans la vie de tous les jours, ce qui a créé des opportunités qui ont été saisies immédiatement par SFAM assurance. Les premiers produits arrivent ainsi sur les marchés à partir de l’année 2005 et seulement cinq ans après, c’est la couverture nationale qui est atteinte.

Le commencement de SFAM Assurance

Les quelques milliers de francs de départ sont aujourd’hui infime, par rapport aux plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaires de la société devenue très prospère. Leurs prévisions vont même jusqu’à annoncer 200 millions dans un futur proche, avec un taux de croissance à quatre chiffres en plus. Comment être aussi optimiste ? En fait il s’agit d’utiliser au maximum la capacité à innover, de proposer de la nouveauté et de s’allier avec les plus grands noms du monde des affaires. Aujourd’hui, les smartphones ont remplacé les téléphones basiques, ce qui a fait grimper les prix, tout en sachant que les données stockées dans l’appareil (photos, vidéos, documents importants …) rajoutent une valeur parfois inestimable pour son propriétaire. Ces paramètres ont favorisé l’importance d’une assurance qui garantit à la fois le matériel et les données qu’il contient.  Les produits continuent à se diversifier au sein du groupe, autant en termes d’assurances que d’activités en rapport de près ou de loin avec la téléphonie.

Une longue liste de représentants

Souvenez-vous de la simple boutique de la fin du siècle dernier. Aujourd’hui, le siège est situé dans un imposant espace de quelques milliers de mètres carrés, qui peut mettre à l’aise les centaines de salariés, tout en mettant à leur disposition un restaurant et des équipements sportifs modernes. Cette expansion exponentielle le PDG ne souhaite nullement transférer son local dans une métropole à la mesure de sa grandeur. Il assure d’ailleurs que c’est une des caractéristiques qui lui permet de se démarquer de ses concurrents dans le domaine du courtage. Et pourtant, l’entreprise est en tête de liste des classements pour les assureurs indépendants dans la téléphonie. Cet exploit est réalisé comme on l’a souligné un peu plus haut grâce à des partenaires importants, dont les activités ne sont plus à présenter au grand public. On peut par exemple citer des noms comme Orange, Bouygues, Virgin, sans oublier l’allié des débuts SFR. Et la liste ne s’arrête pas là.

Des relations sérieuses

Si on se penche sur les relations d’affaires de SFAM assurance, le prestige des noms que l’on y trouve n’est plus à prouver. Des équipes d’avocats assurent les services juridiques et permettent la sécurisation de toutes les stratégies, qui sont mises en œuvre par des banques spécialisées dans la gestion des capitaux privés. La collaboration avec les différentes entreprises de Crédit Mutuel qui ont une couverture nationale, parfois européenne, constitue également un atout considérable, comme c’est le cas de la BECM. Des acteurs majeurs comme BNP Paribas et la Caisse d’Épargne figurent également parmi les connexions du groupe, ainsi que des entreprises qui s’occupent d’investissement à hauteur de plusieurs milliards d’euros. Toutes ces associations sont destinées d’une part à rassurer autant les prestataires que les clients, et d’autre part à assurer l’étendue de la couverture et l’accessibilité des produits.