Dominique Dutreix possède dans son palmarès la création de deux entreprises dans l’immobilier, la COPRIM et la COFFIM. La première a été rachetée par le groupe Société Générale et l’autre est aujourd’hui sous la direction de son fils. Depuis qu’il est chef d’entreprise, au début des années 90, sa relation avec l’art ne cesse de s’amplifier, ce qui le mène à la création d’une association à but non lucratif qui œuvre pour l’accessibilité de l’art contemporain. Les lignes suivantes seront axées sur les efforts de Dominique Dutreix pour concilier son travail et sa passion.

La vocation artistique de Dominique Dutreix

L’implication de l’homme dans le domaine de l’art se remarque par le grand public quand il devient gérant de la Galerie du Sénat, en 1989. Cette responsabilité lui fait constater le manque de tremplin pour les jeunes artistes, qui ont besoin de se faire connaître du public. Cette raison le pousse, juste quelques années qu’il décide de voler de ses propres ailes en créant son entreprise, à s’activer pour mettre en place la Fondation COPRIM. Cette dernière est née de manière officielle le 26 mai 1993, pour être inaugurée le 7 juillet de la même année.

Un tremplin pour l’art

La fondation fait alors l’acquisition d’un lieu destiné à l’exposition et le lancement de jeunes talents dans l’art contemporain. Quelques centaines de mètres carrés situés sur Paris, rue de Sévigné, qui ont vu passer des noms comme Di Rosa, Robert Combas, ou encore Guy Ferrer et Gérard Garouste, entre autres.

La Source, pour encourager les talents

Cela ne suffit pas à satisfaire les appétits philanthropiques de Dominique Dutreix, qui participe aussi à la création et à l’administration de La Source. L’association à but non lucratif s’évertue à diriger les jeunes qui n’ont pas réussi dans le système scolaire et qui n’ont pas trouvé de place dans le milieu professionnel, vers d’autres horizons que la rue et l’oisiveté. Avec le soutien de personnalités importantes et la participation d’artistes contemporains, des ateliers destinés à encourager la créativité sont mis en place dans des zones cibles. Des concours sont organisés pour récompenser et dénicher des talents qui se cachent dans les rues de notre pays.